Conférences

Enregistrements trouvés: 1 (Afficher toutes les activités)
Séminaire
ANALYSE THERMO-MÉCANIQUE DES OUVRAGES EN BÉTON PAR LA MÉTHODE DES ÉLÉMENTS FINIS
Pierre Léger
Professeur
Au Québec les ouvrages en béton non armé, tel que les barrages, sont exposés à des variations saisonnières de température pouvant atteindre -35 oC l'hiver et + 35oC l'été. Les variations cycliques des déformations et des contraintes induites par la température jouent un rôle important dans la dégradation de la résistance et de la rigidité des ouvrages. La fissuration d'origine thermique du barrage à voûtes multiples Daniel- Johnson (214m de hauteur) en est un exemple bien connu. Un aspect important d'une modélisation par éléments finis des ouvrages en béton sous conditions de service est la prédiction de l'initiation et de la propagation de fissures lorsque les variations de la température sont importantes. Pour la simulation numérique de ces phénomènes thermo- mécaniques, les analyses transitoires peuvent être (a) faiblement couplées, en tenant compte seulement des variations des propriétés de matériaux avec la température, ou fortement couplées, en actualisant les calculs de transfert de chaleur en fonction de la propagation des fissures. Par ailleurs, l'interaction entre le comportement viscoélastique du béton (fluage, relaxation) et la fissuration doit être prise en compte. Lors de ce séminaire, les résultats de différents modèles constitutifs faiblement couplés de thermo-fissuration sont comparés à des résultats expérimentaux. L'objectivité et la convergence des résultats en fonction du raffinement du maillage d'éléments finis sont discutés. Finalement, une approche de modélisation par éléments finis basée sur le concept de la «conductivité thermique diffuse| » est développée dans le contexte de modèles constitutifs fortement couplés de thermo-fissuration.
Date: 2002-04-05 à 19:00
Endroit: École Polytechnique de Montréal