Conférences

Enregistrements trouvés: 1 (Afficher toutes les activités)
Séminaire
Une méthode numérique pour le calcul de l’hémolyse
André GARON
Département de génie mécanique, École polytechnique de Montréal
La relation algébrique de Giersiepen-Wurzinger relie le pourcentage de destruction des globules rouges, d’un volume de sang, en fonction du cisaillement et du temps d’exposition à ce cisaillement. Les méthodes numériques courantes subdivisent le domaine de calcul à l’aide d’un nombre prédéterminé de lignes de courant et cette relation algébrique est utilisée pour mesurer le dommage le long de la ligne de courant médiane, borné par deux lignes de courant successives. Cette approche discrète est assujettie à des erreurs numériques reliées au nombre de lignes de courant et leurs positions au voisinage de zones de recirculation, de petites régions de très grand cisaillement en deux et trois dimensions et la présence de géométries avec plusieurs entrées et sorties. Cette présentation, propose une nouvelle méthode insensible à ces problèmes et des exemples bidimensionnels seront présentés pour en illustrer le fonctionnement.
Date: 2003-03-19 à 05:30
Endroit: SEMINAIRE REPORTE A UNE DATE ULTERIEURE