Conférences

Enregistrements trouvés: 1 (Afficher toutes les activités)
Séminaire
Quelques applications multiphysiques et multiphasiques en génie des réacteurs chimiques
Faichal LARACHI
Professeur au Département de génie chimique et directeur du CERPIC
Après un bref survol des questions méthodologiques d'étude des réacteurs multiphasiques dans les procédés chimiques, nous aborderons quelques aspects de modélisation de l'aérodynamique et l'hydrodynamique de réacteurs gaz-solide, gaz-liquid-solide et gaz-liquide-solide-solide. Nous illustrerons l'utilisation de la mécanique des fluides numérique dans la modélisation et la simulation des mécanismes de dissipation dans les milieux poreux à garnissages structurés en monophasique gaz, dans la représentation des constantes géométriques de l'équation macroscopique de la perte de charge d'Ergun. Une extension au cas biphasique par l'intermédiaire du modèle de "fente" permettra l'accès au gradient de pression biphasique gaz-liquide, de la rétention liquide et de l'aire de contact gaz-liquide en dessous du point de charge. Un second cas de figure concerne la filtration de fines colloïdales et non-colloïdales dans les milieux poreux aléatoires non-consolidés traversés par des écoulements monophasique et biphasique. Nous illustrerons la possibilité de couplage de lois phénoménologiques de filtration avec les équations multidimensionnelles de conservation de quantité de mouvement, de masse et d'advection de fine. Une attention particulière y sera apportée à la formulation d'équations de fermeture des forces de frottements aux interfaces fluide-fluide et fluide-solide. Le troisième exemple explore l'application de la mécanique des fluides numérique à la quantification des indices de maldistribution dans des milieux poreux rotatifs pour des écoulements 3-D centrifuges. Nous comparerons entre elles quelques géométries optimales en modifiant le mode d'injection de gaz. Enfin le dernier cas concerne l'application de champs magnétiques intenses et inhomogènes (plusieurs Tesla) sur un écoulement biphasique gaz-liquide vertical dans un milieu poreux en vue de contrôler la force volumique nette de gravitation via les forces d'aimantation s'exerçant selon le cas à des fluides diamagnétiques et paramagnétiques pour donner lieu à des conditions d’hypogravite ou de macrogravité dans le gaz et/ou le liquide.
Date: 2003-11-21 à 05:30
Endroit: Local 2548, pavillon Adrien-Pouliot