Conférences

Enregistrements trouvés: 1 (Afficher toutes les activités)
Séminaire
État de l’art dans la modélisation des procédés de mise en forme des polymères
Jean-François AGASSANT
École Nationale Supérieure des Mines de Paris
Les grands procédés de mise en forme des polymères (extrusion, injection, soufflage) se sont développés en même temps que les grands polymères de commodité, au milieu du vingtième siècle. On assiste depuis à des développements incrémentaux qui ont permis d’améliorer considérablement le débit des machines et la qualité des objets fabriqués. Les véritables « ruptures technologiques » sont rares ( injection-biétirage de corps creux, injection assistée eau…) La modélisation des procédés est aujourd’hui un élément clef pour la maîtrise et l’optimisation des procédés. Un « bon modèle » doit être basé sur une représentation physique pertinente des phénomènes, sur une rhéologie adaptée, sur des conditions aux limites réalistes. Une bonne analyse des nombres adimensionnels caractéristiques permet d’apporter des simplifications réalistes. Les méthodes d’éléments finis permettent aujourd’hui d’aborder des problèmes de très grande complexité ( 3D, lois non linéaires, couplage mécanique/thermique…). Plusieurs exemples seront présentés. Les méthodes d’éléments finis sont également un outil intéressant pour identifier les paramètres non linéaires des lois de comportement. Les instabilités d’écoulement représentent une limitation importante du développement de certains procédés : peau de requin, instabilités interfaciales en coextrusion, instabilités d’étirage….). Une analyse expérimentale fine de ces instabilités et des régions de l’écoulement ou elles trouvent leur origine permettent d’en identifier les mécanismes. Des modèles sont en cours de développement mais les interprétations qu’ils autorisent restent encore qualitatives.
Date: 2007-06-07 à 05:30
Endroit: Pavillon Adrien-Pouliot, local 2573 Pavillon Adrien-Pouliot, local 2573